L’auteur et essayiste Pierre Étienne a obtenu une longue entrevue dans le journal Le Bulletin de l’arrondissement de Rouen, en France

L’auteur et essayiste Pierre Étienne a obtenu une longue entrevue dans le journal Le Bulletin de l’arrondissement de Rouen, en France. Celui-ci est l’auteur de l’imposant ouvrage intitulé "Une année ordinaire", paru au mois de juin dernier aux Éditions Dédicaces.

Pierre Etienne est aussi l’auteur d’un essai intitulé "Des animaux, des hommes et des couleurs", ainsi que de "La nouvelle encyclopédie" ; un ouvrage relatant la vie, l’œuvre de personnages imaginaires, placés dans un contexte historique réel : qui connaît le nom de l’inventeur du marteau à bomber le verre ? Qui était Charles-Ferdinand de Mesdeux ? Pourquoi Hélène Poirbel est-elle partiellement responsable du désastre de Waterloo ? Quel est le spéléologue qui a découvert le Trou de l’Assécu ? Qui mit au point le formulation de la vaseline ? Qui a réalisé les premières greffes de testicules ?

Le livre "Une année ordinaire" se place dans la continuité de ces deux premiers ouvrages.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article de presse au format JPEG.

Cliquez sur l’image pour télécharger l’article de presse au format JPEG.

L’auteure Colline Hoarau obtient un article dans le journal L’Echo de l’Armor et de l’Argoat, en Bretagne (France)

Le 20 août dernier, Colline Hoarau, auteure d’un premier roman intitulé "L’adieu à Lila", obtenait un important article dans le journal L’Echo de l’Armor et de l’Argoat, en Bretagne (France).

Colline Hoarau est née en 1966 à l’île de la Réunion. Curieuse, elle adore l’école et se retrouve souvent première de la classe, avec une préférence pour les matières littéraires. Très sociable et avec un caractère fort, elle est, pendant toute sa scolarité, chef de classe. Elle gardera de ces années, essentiellement à la Réunion, un souvenir joyeux. A 15 ans, elle suit ses parents dans le Béarn. C’est une difficile rupture avec son île et ses amis. Elle se plonge dans la lecture, dévorant toute la littérature de la bibliothèque d’Orthez. Elle aime les classiques, n’hésitant pas à lire Zola ou Balzac et à apprendre les poésies les plus longues de Lamartine.

Elle est reçue au bac à 17 ans. Elle a envie de littérature. Une année de Lettres à la l’université de Pau ne va pas la convaincre. Elle découvre l’informatique qui satisfait son esprit avide de nouveautés. Elle passe d’analyste-programmeur à formatrice, préférant l’humain aux machines. Elle change de métier en fonction des opportunités et de ses envies d’apprendre, de passer à d’autres univers. Mariée, puis divorcée, elle veut présenter son île à ses deux filles. Elle y revient sans retrouver l’air de son enfance.

Elle fera plusieurs allers retours entre la métropole et la Réunion. Le choix est impossible entre les deux mondes, si éloignés culturellement et géographiquement.

Commence alors une période tournée vers les autres : un engagement fort à SOS Racisme, la direction d’associations d’insertion, la responsabilité dans un office HLM de la Région parisienne. Passionnée par ce qu’elle fait, Colline HOARAU est toujours très active. Elle devient chef de cabinet. Elle adore écrire, des rapports, des discours, et, pendant les longs et fréquents conseils municipaux, elle écrit sur son notebook. Il lui suffit d’ouvrir l’ordinateur pour que les mots arrivent. Les doigts tapotent sur le clavier à toute vitesse.

Elle retrouve une amie d’enfance qui lui dit un jour : « je pensais que tu deviendrais écrivain ». C’est le déclic. Elle imagine alors mettre en forme ses écrits. C’est ainsi que naitra « L’adieu à Lila » ou son album réunionnais, son premier roman.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article de presse au format JPEG.

Cliquez sur l’image pour télécharger l’article de presse au format JPEG.

Elle s’est installée avec son compagnon en Bretagne depuis 2012, retrouvant la formation. Elle se dit adoptée par les Bretons, apprenant la langue et adorant le caractère de la région. Elle a l’impression de retrouver le côté sauvage du Sud de la Réunion. Elle aménage son temps pour pouvoir lire et écrire davantage.

L’adieu à Lila, par Colline Hoarau

ISBN : 978-1-77076-377-7
Format : 108 pages, 6.0 x 9.0 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

La mère disparaît et les souvenirs qui reviennent : une famille de la Réunion, les frères, les sœurs, les jalousies, les injustices et la mère qu’il faut enterrer après lui avoir pardonné. C’est ce que saura faire Isabella, la résiliente.

Cette journée particulière permettra de voyager dans « le temps longtemps », dans une île de l’Océan Indien, bien rarement décrite. Une journée où tous se retrouvent autour de Lila. C’est un voyage, au cœur de l’île de la Réunion, dans la famille réunie pour la première fois. Isabella photographie ou filme. Chaque personnage passe devant l’objectif à tour de rôle, avec les imperfections que le regard de l’autre saisit.

Les portraits sont drôles ou acides. On lit ce livre comme on feuillette un album. Sensible, humain, ce récit touche et nous fait réfléchir.

LIRE UN EXTRAIT ­­­­>>>>

PRIX : 20.00 $CA

L’auteur Philippe Jaroussault a obtenu un article de presse dans l’hebdomadaire québécois La Revue, à Terrebonne

Le 23 juillet dernier, l’auteur Philippe Jaroussault a obtenu un article de presse dans le journal québécois La Revue, à Terrebonne. Celui-ci est l’auteur de quatre romans, dont deux publiés aux Éditions Dédicaces :  « L’Intime des sens féminins » et « L’Enfance sans alibi ». Professeur de chant et d’art dramatique, Philippe Jaroussault a aussi trois autres titres à son crédit, « Les Montréales de ma psyché », « Traité du Fin Amour » et « Me jouant de l’Aura fatale » publiés dans le collectif « Mythes et Histoires ».

Cliquez sur l’image pour télécharger l’article au format JPEG.

Cliquez sur l’image pour télécharger l’article au format JPEG.

Pascal Renaudineau obtient un encadré dans la revue Athlétisme Magazine, éditée par la Fédération française d’athlétisme

L’auteur Pascal Renaudineau vient tout juste d’obtenir un encadré dans la revue bimensuelle Athlétisme Magazine, No.553 – Août-Septembre 2014, pour son dernier roman intitulé : "Sept jours pour Anna", publié aux Éditions Dédicaces.

La revue Athlétisme Magazine est éditée par la Fédération française d’athlétisme et elle est vendue par abonnement aux licenciés (tirage 20 000 exemplaires, 60 000 lecteurs). Les 1800 clubs d’athlétisme de France reçoivent ce magazine :

Sept jours pour Anna : Connaît-on vraiment la femme avec laquelle on vit ? C’est la terrible question que se pose Alain lorsqu’il apprend le décès brutal d’Anna en plein marathon de New York. À sa douleur s’ajoute un mystère : il ignorait que sa femme participait à cette course mythique et même qu’elle courait. Malgré lui, le veuf doit mener sa propre enquête pour comprendre l’origine de cet incom- préhensible mensonge. Durant sept jours, il ira de surprises en désillusions sur les traces d’Anna jusqu’au coup de théâtre final…

Un thriller sentimental dont l’action se situe entre la Provence et New York, une intrigue à rebondissements sur fond de secrets de famille. Avec en toile de fond, le marathon le plus célèbre du monde et une chanson culte des années 70, véritable lien entre les personnages de ce cruel jeu de pistes. Trouverez-vous la clé de l’énigme ? Ce roman à tiroirs ne vous laissera pas une seconde de répit… Suspense garanti pour une chronique familiale haletante et bouleversante.

LIRE UN EXTRAIT ­­­­>>>>

PRIX : 25.90 $CA

PascalRenaudineau_AthletismeMagazine-No.553_2014-08

Cliquez sur cette image pour télécharger l’article de presse au format JPEG.

ban-anna_large PMA

Thierry Rollet obtient un article dans le Journal du Centre pour son dernier essai biographique sur Boris Karloff et Bela Lugosi

1656853

[1er juillet 2014] L’auteur Thierry Rollet a obtenu un article dans le Journal du Centre, en France, pour son dernier essai biographique intitulé : "Deux monstres sacrés : Boris Karloff et Bela Lugosi", paru aux Éditions Dédicaces. Boris Karloff et Bela Lugosi, deux destinées du grand écran. L’un a incarné sur la toile le monstre Frankenstein, le second, interprétait le comte Dracula. Boris Karloff et Bela Lugosi sont deux monstres sacrés du cinéma des années 20 et 30. Voici le résumé de cet ouvrage de Thierry Rollet :

Le tournage des premiers films d’épouvante coïncide avec la création du cinéma proprement dit. Divers acteurs ayant connu des débuts sur les planches se verront alors proposer des rôles de personnages emblématiques de la littérature fantastique gothique. Ce fut le cas de Boris Karloff et de Bela Lugosi, mondialement reconnus pour leurs interprétations du monstre de Frankenstein et du comte Dracula. Deux monstres sacrés au double sens du terme, donc, qui surent en même temps imposer le genre « épouvante » et illustrer par leur jeu subtil les personnages de terreur tels que leurs auteurs les avaient imaginés.

Deux destinées parfois unies sur l’écran, quoique très divergentes dans la vie comme dans la carrière… Deux personnalités ayant servi à merveille un style difficile par leur aptitude à s’adapter à des exigences que leurs rôles respectifs rendaient souvent tyranniques… Deux carrières exemplaires sur bien des points, dont l’histoire se lit comme un roman d’aventures et qui donnent son sens véritable à l’expression « pionniers du cinéma »… Tels sont les éléments qui constituent ce livre.

À propos de Thierry Rollet

Né à Remiremont (Vosges) en 1960, Thierry Rollet se consacre à la littérature depuis l’âge de 15 ans. Sociétaire des Gens de Lettres de France, il a publié son 1er ouvrage à 21 ans, et il en est actuellement à son 38ème ouvrage publié. D’abord enseignant, il a fondé en 1999 l’entreprise Scribo qui s’occupe de diffusion de livres, de conseils littéraires aux auteurs désireux d’être publiés, d’édition avec sa filiale : les Éditions du Masque d’Or, de formation en français/anglais et d’un atelier d’écriture.

Cliquez sur l’image pour télécharger l’article de presse au format JPEG.

Cliquez sur l’image pour télécharger l’article de presse au format JPEG.

Thierry ROLLET a publié des romans, des recueils de nouvelles, des récits historiques, ainsi que de nombreuses nouvelles en revues et sur Internet. Vous pouvez retrouver celui-ci sur le réseau social du Bottin international des professionnels du livre, à l’adresse suivante : www.bottindulivre.info/profile/ThierryROLLET.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 90 autres abonnés