Les Éditions Dédicaces font parler d’elles :-)

Actualitté – Texte intégral : Fin septembre, l’éditeur québécois Dédicaces annonçait son intention de commercialiser sa propre tablette de lecture, avec écran tactile. L’appareil doit être vendu à la fin du mois, pour 110 $ CA, dans un premier temps. Mais l’intérêt de cette opération reste très discutable.

Pour le coup, Futurebook, manifestement pas informé de l’opération de l’éditeur, fait un état des lieux des pour et contre. Il s’appuie également sur l’idée de l’avocat néerlandais Hans Bousie, qui se pose lui-même la question d’une opération de ce genre.

Les premiers éléments plaideraient plutôt en faveur de ce type d’opération, à condition que l’appareil soit réellement ouvert, et ne supporte pas QUE des fichiers publiés par l’éditeur. Simplement, avec ce type de solution, le lecteur pourrait acheter des ebooks de la concurrence, et finalementl’éditeur s’inquiéterait à juste titre de ce qu’il pourrait perdre.

Un appareil connecté permettrait toutefois de signaler en priorité les sorties récentes et les actualités de la maison. De quoi opérer une petite distinction d’avec l’offre des autres maisons.

Simplement, les coûts de fabrication, de commercialisation et les relations avec les libraires ne seraient pas vraiment dans la catégorie ‘Pour’. Et est-ce finalement bien l’activité de l’éditeur que d’envisager la commercialisation d’appareils de lecture, plutôt que de se concentrer sur les textes ?

En somme, du pour, du contre… mais surtout une modification de l’activité première de la maison, et une transformation de la relation économique, tant aux lecteurs qu’aux membres de la chaîne du livre.

En fait, il faudrait alors que la maison dispose d’une structure ultra légère pour assumer ce type de solution, et parvienne à lier des accords avec un fabricant, pour estampiller aux couleurs de sa propre marque ledit lecteur ebook. Parce que pour une tablette, les coûts sont autrement plus élevés.

L’alternative serait plutôt de profiter d’opération comme celle que Publie.net et Bookeen vont mettre en place, proposant de découvrir des titres de l’éditeur dans le lecteur ebook du fabricant. C’est plutôt par la multiplication de ces campagnes que l’on pourrait voir un rapprochement entre le hardware et l’ebookware, en somme.

Mais les avis sont les bienvenus…

_________________
Par Clement Solym
Actualitté

N.D.É.: En effet, le lecteur de livres numériques multimédia des Éditions Dédicaces est un appareil « réellement ouvert », et il ne supporte pas QUE des fichiers publiés par notre maison d’édition. Le lecteur peut donc acheter et télécharger les livres qu’il souhaite et les transférer sur l’appareil à l’aide d’une connexion USB. Les Éditions Dédicaces ne sont pas du tout inquiètes par la concurrence puisque le lecteur demeurera toujours libre de ses achats et de ses goûts de lecture. C’est ce qu’on appelle « Le libre marché ».

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 27 octobre 2011, dans Ed. Dédicaces, eReader Dédicaces, Presse, Vidéos. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Seraient-ce des jaloux qui se permettent de douter de la bonne utilisation de l’e-book des éditions Dédicaces ????
    Avant de sous-entendre certaines restrictions, il eut mieux valu qu’ils se renseignent sur les possibilités de cet appareil.
    J’attends avec impatience la mise en service de cet e-book.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :