Thierry Rollet : Être un auteur reconnu…

Par Thierry Rollet : Un auteur que j’ai récemment publié m’indiquait qu’il souhaitait devenir « un auteur reconnu ». Cette expression nous fait tous rêver : bien entendu, nous souhaitons tous devenir des auteurs reconnus. Cependant, il serait bon de savoir ce que suggère réellement cette formule assez vague en soi.

Pour ma part, je distingue trois façons d’être reconnu en tant qu’auteur :

  1. par ses pairs, les autres auteurs ;
  2. par les éditeurs, surtout parmi les plus importants ;
  3. par les précédents, plus le grand public, ce qui fait de l’auteur une sorte de star.

Le premier stade est, à mon avis, le plus difficile à atteindre pour un auteur débutant, car il constitue une première entrée dans l’univers littéraire. Un auteur qui ne serait pas reconnu comme tel par les autres n’a pas la moindre chance, à mon avis, de franchir avec succès les portes de la grande famille des auteurs. Cela tombe sous le sens, direz-vous ? Sans doute. Mais c’est parfois loin d’être évident pour un auteur qui ne considère que ses propres ouvrages, sans jamais prêter attention à ceux de ses pairs. Pour être reconnu par eux, il faut d’abord les fréquenter, se procurer leurs livres, discuter avec eux… C’est ainsi d’ailleurs que leur lectorat peut devenir le nôtre.

Cela nous amène-t-il directement au 3ème stade ? Peut-être, mais il faut tout de même passer par le 2ème et c’est souvent là que le bât blesse : être édité, de préférence par l’un de ces éditeurs les plus connus car c’est leurs publications que l’on trouve généralement en librairie, alors que les éditeurs plus modestes, bien qu’ils constituent 90% de l’édition mondiale, doivent se contenter de se diffuser par leurs propres moyens, sans constituer de stocks importants, donc sans grande distribution.

C’est alors qu’un paradoxe particulièrement surprenant s’installe : si l’on cherche à maintenir, sinon une connaissance approfondie, du moins un contact permanent avec le milieu de l’édition, comme je m’efforce moi-même de le faire, on constate que bien des auteurs, même publiés chez le grand Galligrasseuil, ne sont pas des « auteurs reconnus » – en ce sens qu’ils ont certes franchi le 2ème stade, mais sans forcément parvenir jusqu’au 3ème… !

(…..)

Lire la suite sur le réseau Auteur & Éditeur >>>>

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 22 mars 2012, dans Édition. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :