L’auteur Jean-Louis Riguet diffuse sa première chronique sur le patrimoine de son roman à la radio de France Bleu Orléans

Aujourd’hui à 13h30 France Bleu Orléans, l’auteur Jean-Louis Riguet diffuse sa première chronique (1’30) sur le patrimoine de son roman « AUGUSTIN ma bataille de Loigny« . Il y sera évoqué Orléans en 1850-1900. La prospérité de cette ville, qui est la 10ème ville de France par sa richesse à l’époque. La Loire qui, grâce à ses bateaux, les gabarres, transporte les produits des îles colonies sucrières depuis Nantes et d’autres vins et matériaux depuis Roanne jusqu’à Paris en empruntant ensuite le canal, avec le vinaigre et la moutarde d’Orléans. L’arrivée du train en 1843 qui fait perdre à la ville son statut de ville douanière et entraîne son déclin. La défaite de Sedan le 4 septembre 1870. Les rescapés affluent à Orléans et les Prussiens et les Bavarois occupent Orléans. La population orléanaise prend en charge ces réfugiés.

Demain mardi même heure, il sera évoqué l’Armée de La Loire commandée par le général d’Aurelle de Paladines avec un orléanais le général Peytavin. Partie de La Ferté Saint Aubin, l’armée de la Loire intensifiera les combats en Beauce, en Forêt d’Orléans, et même jusque sur la Place du Martroi à Orléans même. Pour libérer Orléans, Monseigneur Dupanloup, l’Évêque d’Orléans et Adolphe Crespin, le maire de la ville, devront négocier et verser une rançon de 1.000.000 de francs de l’époque, somme qui a du être réunie en deux jours.

Mercredi, même heure, il sera évoqué l’Armée de la Loire qui boutera au dehors de la ville les bavarois et combattra de Châteaudun à Artenay en passant par Patay. En même temps, même un peu avant, Gambetta devra rejoindre une partie des ministres siégeant à Tours pour organiser la défense. Il devra passer au-dessus des troupes bavaroises. Il le fera en ballon. Il décidera d’une nouvelle offensive contre les armées allemandes. Mais auparavant, il ceinturera Orléans de batteries. En face, les armées allemandes se regroupent.  Le 1er décembre, la bataille s’engage. Le 2 c’est la bataille de Loigny.

Les deux autres chroniques auront lieu jeudi et vendredi à la même heure. Nous vous rappelons que Jean-Louis Riguet a récemment publié son tout premier roman, intitulé : « Augustin, ma bataille de Loigny « , paru aux Éditions Dédicaces. Jean-Louis Riguet est né en 1947 dans le Poitou. Autodidacte, il embrasse sa vie professionnelle à l’âge de 15 ans. Pendant 50 ans, de la Vienne jusqu’à Orléans en passant par l’Eure-et-Loir et Paris, il reste au service du notariat français avant de se consacrer à l’écriture. Jean-Louis Riguet prépare actuellement la sortie d’un deuxième roman, intitulé : « La Vie en Archives d’un petit gars ».

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 12 novembre 2012, dans - Entrevues, - Radio, Ed. Dédicaces. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :