Marc Feuermann a obtenu une critique pour son deuxième roman de science-fiction, intitulé : « Les Précepteurs d’Urgaïa »

Marc Feuermann a obtenu une critique pour son deuxième roman de science-fiction, intitulé « Les Précepteurs d’Urgaïa », sur le site internet « Le Galion des Etoiles ». Titulaire d’un doctorat en biologie moléculaire, Marc Feuermann oeuvre depuis près de vingt années dans les sciences de la vie dans le but de mieux comprendre son fonctionnement et son origine. Intéressé par les sciences en général, il a depuis son plus jeune âge développé une passion toute particulière pour la planétologie. De la science à la science fiction il n’y a qu’un pas qu’il n’a pas hésité à franchir en imaginant des civilisations humaines évoluer sur les mondes fascinants révélés par les sondes spatiales envoyées à la conquête de l’univers. Son premier roman, « Le dernier voyage de l’Albatros », est paru aux Editions Dédicaces au printemps 2011.

Koyolite Tseila écrit : Imaginez que dans un futur proche, l’Humanité ait construit des vaisseaux spatiaux permettant de voyager dans notre espace. Imaginez que celle-ci s’établisse sur les lunes – sous terre ou sous des dômes – des planètes du système solaire. Imaginez alors son évolution et les possibilités qui vont s’ouvrir à elle, avec, à la clé, une étonnante découverte dans les brumes glacées d’Uranus…

« Les Précepteurs d’Urgaïa » est la suite directe du livre « Le dernier Voyage de l’Albatros », ouvrage que j’avais beaucoup apprécié et qui posait les fondements de l’univers « on ne peut plus réaliste » mis en place par Marc Feuermann. Un univers qui mélange science et science-fiction.

Avec ce second roman, et sa tournure plus politique, cet univers gagne en profondeur. C’est un space opera riche de par le développement et les actions de chacun de ses personnages et mondes. Cet ouvrage est encore meilleur que le premier, car plus approfondi, plus abouti.

De plus, cet ouvrage transpire de passion, celle de Marc Feuermann pour la planétologie. Et cette passion est communicative ! En effet, j’ai lu beaucoup de livres de science-fiction, mais cet ouvrage-ci est l’unique qui a produit sur moi un sentiment aussi fort de « réalité », à tel point que j’ai économisé ma lecture, afin de savourer chaque passage où il est question des astres de notre système solaire. Les descriptions sont si précises et si bien écrites, qu’on s’y croirait vraiment. La porte de l’exploration spatiale n’a pas seulement été ouverte, mais carrément franchie. Dans aucun autre livre ayant pour sujet le système solaire je n’ai retrouvé une impression similaire. En ce sens, ce livre est pour moi un coup de coeur.

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT ICI >>>>

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 4 janvier 2013, dans - Critique littéraire, Ed. Dédicaces. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Merci pour vos commentaires. C’est un bel encouragement à continuer à partager ma passion.

    J'aime

  2. Quand on sait tout le défi que représente la science-fiction et le fantastique aujourd’hui, bravo!

    J'aime

  3. Toutes mes félicitations Marc pour cette belle critique littéraire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :