Vendredi le 15 février 2013 – Pluie de météorites en Russie : plus de 1000 blessés, un bilan sans précédent

photo_1360907513630-1-0RTL info : Le bilan humain de la pluie de météorites qui s’est abattue vendredi sur la Russie, faisant des centaines de blessés, est sans précédent dans l’histoire humaine, a affirmé un expert britannique. Les météorites, qui se sont abattus sur l’Oural, ont fait près d’un millier de blessés, a annoncé vendredi le gouverneur de la région de Tcheliabinsk, Mikhaïl Iourevitch, cité par l’agence publique Ria Novosti. « Le nombre de blessés est d’environ 950 », a déclaré le gouverneur, alors que le bilan précédent faisait état de plus de 500 blessés dans la région, essentiellement par des éclats de verre, les fenêtres ayant été soufflées par l’onde de choc. L’impact dévastateur de la pluie de météorites, qui a soufflé des murs et des fenêtres, n’a toutefois aucun lien avec le passage d’un astéroïde à proximité de la Terre, qui n’approchera pas de notre planète à plus de 27.700 km vendredi soir, assure Robert Massey, directeur adjoint de la Royal Astronomical Society britannique.

Les météorites ont explosé dans les couches basses de l’athmosphère

La plupart du temps, les petits débris spatiaux se consument avant même de toucher la Terre lorsqu’ils entrent dans l’atmosphère, provoquant les traînées lumineuses que nous pouvons apercevoir dans le ciel nocturne. Très rarement, des objets plus gros résistent à la friction de l’atmosphère et explosent dans ses couches basses, provoquant une forte onde de choc. C’est exactement ce qui s’est produit vendredi matin au-dessus de l’Oural, explique M. Massey.

Plus de 1000 blessés

Selon le dernier bilan des autorités russes, plus de 1000 personnes ont été blessées, surtout par des éclats de verre, lorsque cette onde de choc a soufflé les fenêtres des immeubles. Des cailloux cosmiques beaucoup plus volumineux, tels l’astéroïde qui a vraisemblablement exterminé les dinosaures voici 65 millions d’années, peuvent percuter la Terre, relâchant alors une énergie équivalente à des milliers de bombes atomiques. Mais un tel événement est encore beaucoup plus rare.

Il aurait mesuré moins de dix mètres de diamètre

Selon les estimations effectuées par Robert Massey à partir des informations fournies par les médias, l’astéroïde qui fonçait vers la Russie mesurait probablement à l’origine moins de dix mètres avant de pénétrer dans l’atmosphère.

Articles en relation :

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 15 février 2013, dans Vidéos. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :