Pascal Renaudineau obtient une critique sur le site internet Montmartre Addict, pour son roman « Paris, Marseille, mes amours »

Pascal Renaudineau a obtenu une critique littéraire sur le site internet Montmartre Addict, pour son roman intitulé : Paris, Marseille, mes amours, publié aux Éditions Dédicaces. L’idée de ce site est de faire découvrir Montmartre autrement, en se tenant informé de son actualité, mais surtout en partageant les bonnes adresses, les bons plans et des informations exclusives. Pour faire partie de la communauté Montmartre Addict, toute personne peut s’inscrire à la newsletter. Dans ce cadre, un tirage au sort sera effectué le 24 mai prochain pour faire gagner un exemplaire dédicacé par l’auteur de Paris, Marseille, mes amours… Adossé au site Internet, il existe aussi le blog Lulu from Montmartre qui devrait également publié un billet sur le roman dans les prochains jours.

Paris, Marseille, mes amours : Pascal Renaudineau est un vrai gamin de la Butte. Il y a passé toute son enfance et connaît parfaitement le quartier. Bien qu’expatrié à Marseille depuis quelques années, il n’en est pas moins resté très attaché à Montmartre, et c’est donc tout naturellement qu’il a choisi d’y situer une partie de l’action de son premier roman : Paris, Marseille, mes amours.

Il ne s’agit pas pour autant d’un roman autobiographique, même si par exemple, comme Jean, son héros, Pascal a effectivement fréquenté l’école de la rue du Mont-Cenis et a bien vécu rue Francoeur. Paris, Marseille, mes amours, c’est d’abord un roman initiatique à deux voix, celle de Jean Gabianeau et de sa fille Lilou. C’est donc l’histoire d’une famille ordinaire, commencée à la naissance de la petite durant la Coupe du Monde de Football, et qui va connaître son lot de bonheurs et de malheurs, d’amours et de ruptures, sur fond de Butte Montmartre et de Canebière.

Le fait que l’on suive ces aventures à la fois du point de vue du père et de la fille est particulièrement intéressant. Tous les parents d’adolescents se reconnaîtront certainement dans le personnage de Jean et dans la complexité des rapports qu’il entretient avec sa fille… Mais surtout, l’auteur à une façon particulièrement naturelle de nous d’écrire des situations ou des lieux qui permet au lecteur de suivre de manière privilégiée l’histoire de cette famille, et qui rend la lecture du roman vraiment agréable.

J’ai bien évidemment particulièrement apprécié les passages qui se situent dans notre quartier, de la rue du Mont-Cenis à la place du Tertre en passant par le Sacré Cœur ou le square Constantin Pecqueur… Mais j’ai surtout été touchée par le sentiment de tendresse omniprésent dans le roman, et par les mots d’un homme qui n’hésite pas à parler de choses tellement simples qu’on en oublie parfois leur importance…

Si comme moi vous avez envie de découvrir l’histoire de la famille Gabianeau, le livre est en vente sur de nombreux sites, parmi lesquels Amazon, lulu.com, abebooks, ou sur le site des Editions Dédicaces.

Et si vous êtes abonné à la newsletter Montmartre Addict, l’un d’entre vous aura la chance de recevoir un exemplaire dédicacé de Paris, Marseille, mes amours !

Je procéderai au tirage sort vendredi 24 mai. N’hésitez donc pas à vous abonner, d’autant que, je peux d’ores et déjà vous l’annoncer, de nombreuses autres surprises vous seront réservées dans les semaines qui viennent… (Montmartre Addict).

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 16 mai 2013, dans - Critique littéraire. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :