David Brown – Comment un journaliste et auteur utilise Evernote pour écrire son dernier roman

David Brown est journaliste professionnel depuis 2008. Il est correspondant pour The Atlantic et travaille par ailleurs pour The Week et Mental Floss. Auteur de trois ouvrages, son dernier ouvrage, Deep State: Inside the Government Secrecy Industry (publié le 1er Avril 2013), a été écrit en deux ans. Il utilise Evernote, n’importe où: sur son Mac, son iPhone et son iPad.

Il aime particulièrement son Livescribe Pen pour écrire sur papier et sauvegarder automatiquement mes notes Evernote, ainsi que ifttt pour garder toutes mes applis synchronisées, en utilisant Evernote comme un point central.

J’utilise Evernote pour … écrire des articles et des livres, me documenter

J’ai commencé à écrire à temps plein en 2008 et j’ai utilise toujours utilisé Evernote, au point que je ne me souviens même pas d’un avant Evernote! Je l’utilise tellement qu’il est intégré à mon quotidien, invisible. Je rassemble tout dans mon compte Evernote, depuis les recettes de cuisine jusqu’aux notes pour mon prochain article. Je viens de terminer mon dernier livre – un projet sur lequel j’ai travaillé pendant deux ans – et Evernote m’a accompagné à chaque étape de sa rédaction.

Pour tout ce qui n’a pas rapport à la fiction

Pour mon dernier livre, une œuvre de fiction, j’ai passé beaucoup de temps à faire des recherches à la bibliothèque, lieu où je réalise le plus gros du travail. Quand on écrit sur la CIA, comme dans mon cas, accéder à tout un tas de documents papier est un must. J’ai compulsé environ 40 libres, c’était un projet colossal. Souvent, j’ai réellement besoin que d’une ou deux pages par livre, donc j’utilise Evernote pour faire une capture photo de la page en question ou de la couverture, j’enregistre tout dans Evernote et ensuite je sais exactement comment retrouver mes informations au bon moment pour mon manuscrit. Au lieu de tout photocopier, je peux immédiatement enregistrer les pages dans mon compte Evernote et disposer de ce contenu où je veux et quand je veux. Cela dit, je fais la plupart de mes recherches sur le Web et pour cela Web Clipper est une aide très précieuse pour enregistrer et conserver tout ce que je trouve. Mes travaux documentaires, mes notes d’interviews et les photos : tout se trouve dans Evernote.

Lorsque vous faites beaucoup de recherches, vous vous retrouvez vite avec une montagne d’informations. J’essaie de garder tout organisé, mais je ne suis pas très doué pour ça. La merveille avec Evernote est que sa capacité de recherche est si puissante qu’elle fait le travail à ma place, je ne perds donc pas de temps avec l’aspect organisationnel des choses. J’ai un carnet pour le livre et je mets des étiquettes partout. Plus j’ai de carnets de notes, plus les choses deviennent difficiles à structurer, donc je préfère avoir un carnet de notes par projet avec des étiquettes qui me permettent de retrouver les informations relatives à n’importe quel sujet. Par exemple, pour un sujet comme “campagnes militaires du 20e siècle” j’ai une étiquette “campagne militaire” et une autre “20ème”. J’aime organiser les sujets par catégories, parce que ça m’aide tant qu’écrivain.

Quand j’arrive à l’étape de l’écriture, je me tourne encore vers Evernote car c’est là que tout ce dont j’ai besoin est concentré. Tout est sauvegardé automatiquement dans Evernote et tout ce qui me reste à faire est de me concentrer sur le travail des mots.

En plus de l’aide qu’il m’apporte pour capturer mes idées et conserver mes recherche, Evernote s’avère d’une aide précieuse pour le travail collaboratif, notamment pour travailler avec mon co-auteur. Lorsque vous impliquez un éditeur et d’autres personnes sur le projet, le travail peut devenir complexe. Aucun n’a de temps à consacrer à l’apprentissage du fonctionnement d’une nouvelle application, je leur suggère donc d’utiliser Evernote pour partager des informations. Tous l’ont chargé et ont appris à l’utiliser de façon totalement intuitive. Comme Evernote est disponible sur toutes les plates-formes la transition a été simple, et j’étais content que tout ce qui concernait l’ouvrage soit concentré dans une seule application.

Pour écrire de la fiction

Bien que la plupart de mon travail se situe dans le travail journalistique, j’ai également écrit un roman, et là aussi, Evernote s’est avéré extrêmement utile. Tout romancier traîne avec lui un carnet. Le mien est un Moleskine qui ne me quitte jamais. C’est étrange de voir que l’on pense à quelque chose et qu’on pense : “Je dois me rappeler de ça!” Par exemple, je vais prendre des notes sur des enfants qui jouent, sur l’allure d’un oiseau. Parfois, je prends une photo avec Evernote et j’ajoute une étiquette pour m’y référer plus tard. On ne sait jamais: cela pourrait être utile pour une histoire.

Pour le journalisme

Evernote est, comme on pouvait s’y attendre, mon principal outil pour écrire des articles. Je m’appuie entièrement sur Evernote pour me tenir au fait des dernières tendances de l’actualité, saisir des articles sur lesquels je peux m’appuyer pour écrire un article. Je conserve tous mes articles et parfois même je travaille en double écran, avec mon application ouverte sur l’ordinateur et l’iPad, pour faire des vérifications, des recherches rapides. Avoir toutes mes pages web capturées et annotées pour sortir très vite une référence ou une source est vraiment génial.

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 4 décembre 2014, dans Édition, Vidéos, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :