#jesuischarlie – Les Éditions Dédicaces s’indignent contre l’attentat qui a fait au moins douze morts dans les bureaux de #CharlieHebdo

charlie

Les Éditions Dédicaces expriment leur plus profonde indignation contre l’attentat qui a fait au moins douze morts dans les bureaux de #CharlieHebdo ce mercredi 7 janvier 2015, en France. La maison d’édition déplore au plus haut niveau ce fanatisme et cet intégrisme qui s’ingénient à détruire les fondements de la Démocratie, et qui tentent par des gestes d’une violence inouïe de miner la confiance et la liberté d’expression. Les peuples civilisés ne cèderont pas à la peur, ni à la menace.

La fusillade à Charlie Hebdo a fait 12 morts, dont 2 policiers, et 8 blessés, dont 4 « en situation d’urgence absolue ». Elle a été commise, selon la précision du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, par « trois criminels ». Le journaliste et dessinateur Charb, directeur de la publication, ainsi que les dessinateurs Cabu, Wolinski et Tignous ont été tués. Le journaliste Bernard Maris, qui avait été un des fondateurs de l’hebdomadaire, est lui aussi décédé. Le grand reporter de Libération Philippe Lançon, qui y collaborait, serait blessé au visage, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Le journal a été touché le jour de sa conférence de rédaction hebdomadaire, qui réunit chaque mercredi matin l’ensemble des journalistes. Selon le porte-parole du syndicat UNSA Police Christophe Crépin, qui s’est exprimé encore sous le choc, l’attentat contre Charlie Hebdo est avant tout un assassinat de sang-froid. Les agresseurs, a-t-il indiqué, « ont d’abord tué un policier du service de protection des personnalités, abattu d’un coup de fusil automatique ». Ce dernier, prénommé Franck, était affecté à la protection de Charb. Le second policier assassiné, rattaché au commissariat du 11e arrondissement, aurait été cueilli par les agresseurs alors qu’ils sortaient du bâtiment, au moment où il patrouillait à VTT. Âgé de 42 ans, il s’appelait Ahmed.

Une vidéo montre deux hommes quittant le journal en criant : « On a vengé le Prophète, on a tué Charlie Hebdo. » Une autre laisse clairement entendre le cri « Allah Akbar ». Depuis février 2006 et la première affaire des caricatures de Mahomet, le journal satirique était régulièrement la cible de menaces et avaient fait, à plusieurs reprises, l’objet d’une protection policière.

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la section antiterroriste (SAT) de la préfecture de Paris recherchent activement les auteurs de l’attentat en Seine-Saint-Denis. Les policiers auraient perdu leur trace porte de Pantin, à la sortie de Paris, où dans leur fuite ils auraient percuté un piéton. Les hommes armés, après avoir quitté le siège du journal en voiture, auraient changé de véhicule non loin de là, place du Colonel-Fabien, dans le 10e arrondissement. Un appel à témoins a été lancé par la police judiciaire et un numéro vert a été activé : 08.05.02.17.17.

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis, John Kerry, a exprimé en français sa solidarité à l’égard de la France après l’attentat qui a fait au moins douze morts à Charlie Hebdo. « Je veux m’adresser directement aux Parisiens et à tous les Français pour leur dire que tous les Américains se tiennent à leurs côtés », a déclaré John Kerry, francophone et francophile, en direct lors d’une conférence de presse à Washington.

Le hashtag #jesuischarlie, apparu sur Twitter après l’attaque contre l’hebdomadaire satirique a été utilisé plus de 45.000 fois en une heure. Ce hastag était le deuxième plus utilisé après celui se rapportant au drame (#CharlieHebdo) sur Twitter. Une page Facebook, intitulée « Je suis Charlie« , en caractères reprenant ceux du journal, sur fond noir, recueillait au même moment plus de 25.000 « likes », relayant des appels à rassemblements partout en France. Plus de 10.000 personnes s’étaient déjà inscrites au rassemblement prévu à 18h à Paris Place de la République à Paris.

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 7 janvier 2015, dans Événements, Ed. Dédicaces, Vidéos, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Je suis Charlie. Sentiments mêlés de colère, indignation, tristesse devant ces exécutions d’hommes armés de crayons !

    J'aime

  2. Dieu n’a rien a voir avec ces terroristes.
    Toute violence est condamnable voir inacceptable surtout contre la liberté d’expression.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :