Impression offset humide VS impression offset sans mouillage

L’impression offset est le procédé d’impression le plus utilisé par les imprimeurs partout à travers le monde en raison de sa flexibilité, son aptitude à être utilisé dans de nombreux types de projets différents et du fait qu’il est le procédé par excellence pour des projets nécessitant jusqu’à quelques centaines de milliers d’exemplaires. La qualité des résultats de ce procédé d’impression est attribuable à certaines des pièces que l’on retrouve dans une presse offset, notamment les blanchets d’imprimerie et les rouleaux de presse en caoutchouc. Saviez-vous qu’il existe 2 types d’impression offset, soit l’impression offset humide et l’impression offset sans mouillage? Au cours de cet article, nous vous expliquerons les différences entre ces 2 variations.

Impression offset humide

L’impression offset humide est le procédé offset conventionnel et le plus utilisé par les imprimeurs. Il se base sur l’antagonisme de la solution de mouillage et de l’encre grasse.

Lors d’une impression, la plaque d’aluminium gravée de la presse reporte l’image sur un blanchet d’imprimerie qui lui-même transpose l’encre sur le papier. Ce qui doit être imprimé apparaît sur du cuivre ou émulsion polymère et ce qui ne doit pas l’être reste sur l’aluminium. La plaque, quant à elle, est mouillée et encrée. Ainsi, l’aluminium accepte l’eau et rejette l’encre tandis que c’est le contraire qui se produit pour la couche polymère ou le cuivre.

Impression offset sans mouillage

Comme son nom le laisse deviner, l’impression offset sans mouillage n’utilise pas d’eau. Lors d’une impression faisant appel à ce procédé, ce sont les propriétés de la plaque qui déterminent les zones imprimantes. Les parties imprimantes sont en aluminium et celles qui ne le sont pas sont recouvertes de silicone.

Le sans mouillage (aussi connu dans l’industrie sous le nom de waterless) comporte son lot d’avantages et d’inconvénients par rapport au procédé humide. Les voici :

Avantages

  • Démarrage plus rapide rendu possible par l’absence du besoin d’utiliser une solution de mouillage.
  • Stabilité de l’encrage lors de l’impression et meilleur contraste.
  • Rapidité du séchage.
  • Réduction de l’élargissement du point de trame.

Inconvénients

  • Coût élevé des plaques et des encres.
  • Fragilité et sensibilité aux rayures des plaques. Cela peut créer des défauts d’impression.
  • Le fait qu’aucune solution de mouillage n’est utilisée lors d’une impression fait en sorte qu’il n’y a pas de lubrification automatique des plaques et que la température augmente rapidement à l’intérieur de la presse.

C’est ce qui termine cet article sur ce qui différencie l’impression offset humide et l’impression offset sans mouillage. Si vous désirez en apprendre davantage sur ces 2 procédés, n’hésitez pas à contacter un spécialiste en impression offset.

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 17 avril 2015, dans Édition, Vidéos, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :