L’auteur Jean-Louis Riguet a remporté le Prix Marie-Chantal Guilmin lors du Salon du Livre de Mazamet 2015, en France

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

L’auteur Jean-Louis Riguet a remporté le Prix Marie-Chantal Guilmin lors du Salon du Livre de Mazamet 2015, en France, pour son roman historique intitulé « Aristide, la butte meurtrie » (Vauquois 1914-1918), publié aux Éditions Dédicaces. Le Prix Marie-Chantal Guilmin est l’un des Prix attribués au cours de la cérémonie de remise des prix du Salon du Livre de Mazamet qui a lieu chaque année le premier dimanche de Mai. Ecrivain, journaliste, Marie-Chantal Guilmin, co-organisatrice du Salon du livre, nomme le lauréat de son prix, son coup de coeur, parmi les nombreux auteurs participant au Salon.

Le Salon du livre de Mazamet s’est tenu dimanche le 10 mai dernier, toute la journée, au Palais des congrès. Devenu incontournable, le succès du salon ne se dément pas. Il a accueilli cette année 118 auteurs et trois grandes maisons d’éditions (Flammarion, Privat et Ramsay). Les auteurs viennent entre autres d’Espagne, de Belgique, du Canada et des quatre coins de la France (Orléans, le Var, l’Aquitaine, la Bretagne, etc.). Parmi les animations, les conférences de Médecins sans frontières, Luc Corlouër (Edgard Faure) et Christophe Chabbert (French Connection). Des ateliers avec Sarah Slump et Christian Jevarsac. Le repas traditionnel du samedi soir s’est fait en présence de certains auteurs et de l’équipe organisatrice.

11229826_10153239913707052_2173279402199149602_n

Prix-Marie-ChantalGuilmin_LOW

À propos de Aristide, la butte meurtrie (Vauquois 1914-1918) :

Aristide est le petit-fils de Louise et Jean-Baptiste qui étaient les amis d’Augustin qui s’est illustré à Loigny-la-Bataille pendant la Guerre de 1870, au Château de Villeprévost. Ces faits historiques sont contés dans un roman, Augustin ma bataille de Loigny, publié aux Éditions Dédicaces.

Aristide a 20 ans à la déclaration de la Guerre de 1914. Il se trouve enrôlé dans un régiment qui va combattre sur la butte de Vauquois, près de Verdun et du massif de l’Argonne. Vauquois, un haut fait de guerre pour les Orléanais ! Aristide participe à l’enfer qui sévit sur cette butte et dans toute la région. Il en sort blessé, meurtri, marqué par ces quatre années de guerre sans pitié et en conserve des séquelles jusqu’à la mort. Pendant ce conflit tragique, Germaine lui donne un enfant André. Comment survivre dans cette tragédie humaine ? Comment vivre ensuite ?

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 13 mai 2015, dans - Concours, - Salons du livre, Ed. Dédicaces, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :