L’auteure Colline Hoarau obtient une excellente critique sur le site À vos livres, pour son roman intitulé « L’adieu à Lila »

L’auteure Colline Hoarau a obtenu une excellente critique sur le site internet À vos livres, pour son premier roman intitulé « L’adieu à Lila », publié aux Éditions Dédicaces :

Je tiens à remercier Colline Hoarau pour m’avoir offert son roman aux couleurs réunionnaises. Un livre court qui nous fait voyager au coeur d’une grande famille au moment de l’enterrement de Lila, femme acide, mère aigrie et qui semble si peu disposée à aimer autrui.

L’auteure nous contera, à travers les yeux d’Isabella, les différents liens affectifs, émotionnels (et parfois pécuniaires…) qu’entretenaient les sept enfants envers leur mère, l’amour qu’il leur a été donné ou tout simplement refusé. Chaque chapitre raconte les souvenirs de chacun, leurs regrets, leurs déceptions, ce qu’ils auraient aimé, ce qu’ils n’ont pas eu, ce qui est pardonnable et ce qui ne l’est pas, toujours relié par Isabella qui fait office de fil conducteur. On peut y découvrir, pour certains, comment leur vie d’adulte peut être intimement liée à leur enfance, comment le souvenir de Lila peut avoir façonné leur avenir, leur devenir.

Un récit émouvant pour les uns et piquant pour d’autres, chaque enfant donnera des couleurs différentes à leur mère, mais pour le lecteur, il n’en restera pas moins un condensé d’émotions et de découvertes. Ma curiosité aurait vraiment aimé connaître tous les secrets de cette femme, les « pourquoi » et les « comment ». Lila est partout et en même temps, il semble qu’on ne puisse la comprendre… Lila semble insaisissable !

Il m’a été agréable de découvrir l’île de la Réunion à travers cette histoire. Les paysages, l’histoire, l’océan, le quotidien…. et la nourriture, qui, ma foi, m’ont beaucoup fait rêver ! Une jolie découverte livresque qui donnera envie à beaucoup d’entre vous.

Résumé le livre :

La mère disparaît et les souvenirs qui reviennent : une famille de la Réunion, les frères, les sœurs, les jalousies, les injustices et la mère qu’il faut enterrer après lui avoir pardonné. C’est ce que saura faire Isabella, la résiliente. Cette journée particulière permettra de voyager dans « le temps longtemps », dans une île de l’Océan Indien, bien rarement décrite. Une journée où tous se retrouvent autour de Lila. C’est un voyage, au cœur de l’île de la Réunion, dans la famille réunie pour la première fois. Isabella photographie ou filme. Chaque personnage passe devant l’objectif à tour de rôle, avec les imperfections que le regard de l’autre saisit. Les portraits sont drôles ou acides. On lit ce livre comme on feuillette un album. Sensible, humain, ce récit touche et nous fait réfléchir.

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 25 août 2015, dans - Critique littéraire, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :