Entrevue avec Jo M. Sekimonyo, auteur du livre intitulé « L’enfer c’est lui. Génocide économique »

Voici une entrevue avec Jo M. Sekimonyo, auteur du livre intitulé « L’enfer c’est lui. Génocide économique », disponible chez Amazon. « L’angle d’attaque très inhabituel de l’auteur vous donnera la nausée et des frissons. Si en cours de lecture vous ressentez l’envie soudaine de vous pendre, atterré par le sort probable de l’humanité… » – Tara Casimir, éditeur.

Jo M. SekimonyoParlez-nous un peu de votre livre :

Le capitalisme est une histoire d’amour qui finit mal. Que penser des stériles combats de coqs entre les diverses divinités capitalistes de notre époque ? Vous devriez être aussi révulsés que moi à la vision de ces clowneries qui empêchent tout dialogue réel sur les injustices socio-politico-économiques. Le socialisme et le communisme ont été des tragédies, et le capitalisme qui nous étrangle maintenant. Je laisse les cuistres de la caste des économistes dits sérieux à leurs débats microscopiques, pour vous inviter dans mon livre à un voyage à contre-courant.

Quelle est la signification du titre de votre livre ?

La certitude qu’une vraie alternative au capitalisme est quasi absente. Le constat que les injustices socio-politico-économiques, comme le racisme est d’abord par le statu quo cérébral et ensuite par ignorance. Et puis, nous vivons tous dans un milieu plutôt pas ouvert sur le plan des débats socio-politico-économiques. L’économie est gangrenée par une cacophonie stupide. Faisons ensemble une bonne chose pour l’humanité et prenons un nouveau départ avec une étude quantique de ce paradigme sur la manière dont nous produisons, transformons, vendons, achetons, et redéfinissons le partage de l’excédent. Car l’enfer c’est lui!!!

Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?

Mes activités sont variées, exhaustives, artistiques. En termes de littérature, je m’adresse essentiellement aux injustices socio-politico-économiques. Actuellement j’écris un autre livre, « Insomnia » qui devrait sortir en 2019 …

Quel conseil donneriez-vous à un aspirant écrivain ?

Souvenez-vous toujours que dans la vie, la passion sans vision est une perte d’énergie, et que la vision sans passion est une impasse.

Comment vos lecteurs peuvent-ils en apprendre plus sur vous et votre oeuvre ?

Sur un calendrier bihebdomadaire, des extraits gratuits de mon œuvre, L’enfer c’est lui : Génocide économique sont disponible pour lecture gratuite sur ethosim.com.

Une courte présentation du livre :

9780990867487_frontcoverLes six premiers chapitres constituent un procès en bonne et due forme du statu quo capitaliste. Si vous tenez bon jusqu’au chapitre sept, préparez-vous à la grande claque de ceux qui suivent, et digérez-les bien. Ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous guider. Le douzième et dernier chapitre conclura en essayant de rester fidèle à l’injonction de James Tobin : « En matière d’économie, les bons articles sont ceux qui surprennent et appellent à de nouveaux travaux ».

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 8 mai 2016, dans - Entrevues, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :