Archives de Catégorie: – eBooks

Les bibliothèques servent comme points de rencontre avec les créateurs

Écrit par Jacob Fletcher : Les bibliothèques accomplissent de nombreuses fonctions pour la communauté : elles constituent des dépôts des informations ; fournissent une audience aux écrivains, aux musiciens, aux artistes et aux autres créateurs ; et servent comme points de rencontre. Ainsi, il ne serait pas farfelue si l’on disait que de nombreuses bibliothèques (et leurs employés) travaillent au cœur de leurs communautés afin que les citoyens aient accès à une diversité de ressources.

Cela étant dit, de nos jours, cette conception de ressources englobe plus que les livres, les films, la musique et les jeux vidéo. De nombreuses bibliothèques non conventionnelles offrent également aux citoyens la possibilité d’emprunter des logiciels, donc – si jamais vous êtes à la recherche d’un logiciel créé par le Edison Software Development Centre – une bibliothèque non conventionnelle vous fournirait avec un moyen idéal de le faire.

Certaines bibliothèques non conventionnelles permettent aux citoyens d’emprunter des jeux de société, des vêtements, des outils électriques, des jouets, et même des instruments de musique. Le choix des articles disponibles se détermine en fonction du lieu où se trouve la bibliothèque. Par exemple, la Bibliothèque publique de Petawawa, en Ontario, prête des raquettes, par exemple. Beaucoup de bibliothèques permettent aux utilisateurs d’emprunter des outils qu’ils n’utilisent pas souvent, tels que les détecteurs de goujon et les testeurs du sol. Parce que des articles comme ceux-ci ne sont utilisés qu’une ou deux fois l’an, il est plus logique de les emprunter. De façon unique, la Bibliothèque Wilton, dans le Connecticut, prête des ensembles de médias thématiques à leurs membres. Un tel Mixed Bag, par exemple (« un assortiment mélangé »), est parfait pour une soirée entre filles. Il dispose d’un livre de recettes pour les desserts au chocolat, un DVD de Chocolat, et un CD de la musique française réalisée par Yo-Yo Ma.

Un établissement peut être lui-même une bibliothèque non conventionnelle, mais c’est également possible qu’une bibliothèque régulière prête ces objets à leurs membres. Les bibliothèques dites régulières offrent aussi d’autres services uniques. Par exemple, Wilton offre aux utilisateurs la possibilité de travailler dans des makerspaces (c’est-à-dire des emplacements physiques pour travailler sur leurs passe-temps), où ils peuvent suivre des cours sur la robotique ou tester les machines d’impression 3D.

Les bibliothèques non conventionnelles ont des noms différents, en fonction de ce genre d’articles qu’ils offrent. Certaines sont des bibliothèques de jouets, d’autres sont des bibliothèques de mode, et d’autres se désignent simplement par leurs noms propres. Mais elles partagent toutes l’économie de partage. C’est vrai que les bibliothèques ont toujours fait partie de l’économie de partage : le système dans lequel les gens utilisent l’Internet pour partager des actifs, des produits et des  services. Cependant, ces jours-ci – grâce à la plus large gamme d’articles qu’elles offrent – les bibliothèques non conventionnelles ont aggravé cette tendance. Les membres peuvent économiser de l’argent et du temps, s’engager dans de nouveaux passe-temps – et, il va sans dire, se connecter avec leurs communautés.

À la lumière de cette discussion, nous pouvons comparer les bibliothèques non conventionnelles à Vivaldi electronic library network software, un logiciel qui a été développé pour créer un réseau de bibliothèque électronique. Ce logiciel, situé en Russie (et qui a été développée par Edison) permet aux titulaires de droits de distribuer leur contenu – que ce soit des livres, des rapports scientifiques ou d’autres documents éducatifs – via un réseau. Les utilisateurs peuvent accéder à ces documents en ligne et dans les salles de lecture virtuelles, et les documents sont flexibles quant aux termes d’accès.

Téléchargez gratuitement le livre de Éric Duhaime intitulé « Libérez-nous des syndicats! »

ebook_liberez_des_syndicatsNous vous invitons à télécharger gratuitement le livre de Éric Duhaime intitulé « Libérez-nous des syndicats! » (157 pages). Pour ceux qui ont des blogues ou des sites, téléchargez le livre et partagez-le avec vos membres. De cette façon, les syndicats ne pourront bloquer tous les sites. Il faut que ça se propage. Nous vous invitons aussi à le partager pour empêcher la censure syndicale.

Le 2 octobre dernier, Éric Duhaime a raconté à la radio pourquoi il n’a pas fait un sou avec son livre Libérez-nous des syndicats! et comment les syndicats ont tout fait pour empêcher sa publication et sa distribution : « Les syndicats tentent de me bâillonner et de m’empêcher de vous donner mon livre Libérez-nous des syndicats! Je ne céderai JAMAIS à leur intimidation ».

Le 29 septembre, Éric Duhaime écrivait sur sa page Facebook : « Les gauchistes veulent maintenant organiser un autodafé, c’est-à-dire une cérémonie pour bruler mon livre. Ils peuvent bien en bruler une copie ou deux. Pendant ce temps-là, je vais en distribuer 5000 à des lecteurs qui ne veulent pas des syndicats pour nous dire comment penser ou comment voter ». Il ajoute plus loin : « Les syndicats agissent en syndicalistes et intimidateurs. Ils font du chantage aux commerçants. On va devoir changer notre distribution de livres d’endroit ce midi. Je vous tiens au courant. En attendant, venez chercher vos livres au FM93, 1305 chemin Ste-Foy ».

ebook_liberez_des_syndicats_Twitter

  1. Téléchargez gratuitement une copie du livre que les syndicats veulent vous empêcher de lire!
  2. Partagez pour réveiller les consciences.
  3. Dépêchez-vous avant que les syndicats tentent de faire fermer le site…

ebook_liberez_des_syndicats_Radio

%d blogueurs aiment cette page :