Archives du blog

Thierry Rollet obtient un article dans le Journal du Centre pour son livre « Deux monstres sacrés : Boris Karloff et Bela Lugosi »

L’auteur prolifique et agent littéraire Thierry Rollet a obtenu un article dans le Journal du Centre (Nièvre, France) concernant son livre intitulé « Deux monstres sacrés : Boris Karloff et Bela Lugosi »,  et sa traduction en anglais « Two sacred monsters. Boris Karloff and Bela Lugosi », tous les deux publiés aux Éditions Dédicaces.

article JDC du 12 06 2016

Le tournage des premiers films d’épouvante coïncide avec la création du cinéma proprement dit. Divers acteurs ayant connu des débuts sur les planches se verront alors proposer des rôles de personnages emblématiques de la littérature fantastique gothique. Ce fut le cas de Boris Karloff et de Bela Lugosi, mondialement reconnus pour leurs interprétations du monstre de Frankenstein et du comte Dracula. Deux monstres sacrés au double sens du terme, donc, qui surent en même temps imposer le genre « épouvante » et illustrer par leur jeu subtil les personnages de terreur tels que leurs auteurs les avaient imaginés.

Deux destinées parfois unies sur l’écran, quoique très divergentes dans la vie comme dans la carrière… Deux personnalités ayant servi à merveille un style difficile par leur aptitude à s’adapter à des exigences que leurs rôles respectifs rendaient souvent tyranniques… Deux carrières exemplaires sur bien des points, dont l’histoire se lit comme un roman d’aventures et qui donnent son sens véritable à l’expression « pionniers du cinéma »…

Tels sont les éléments qui constituent ce livre.

  • Disponible chez Amazon et autres boutiques en ligne.

L’auteur Pierre Etienne a obtenu un article de presse pour son livre intitulé « La France vue de dessous » (tome 1)

Samedi le 24 octobre dernier, l’auteur Pierre Etienne a obtenu un article de presse dans le journal Var-Matin, en France, pour son tout dernier livre intitulé : La France vue de dessous. Tome 1 : de l’an <- 000000000,1 (?) à Charles V (Éditions Dédicaces). Pierre Etienne est l’auteur d’un essai intitulé « Des animaux, des hommes et des couleurs », ainsi que de « La nouvelle encyclopédie » ; un ouvrage relatant la vie, l’œuvre de personnages imaginaires, placés dans un contexte historique réel. « Une année ordinaire« , publié aux Éditions Dédicaces, se place dans la continuité de ces deux premiers ouvrages.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour télécharger l'article de presse.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour télécharger l’article de presse.

La France vue de dessous :

France-vue-dessous_FrontUne majorité de citoyens ne s’intéressent que peu ou prou à l’Histoire de France, celle que l’on expose avec un grand H dans les musées et les bibliothèques, que l’on commente avec plus ou moins de conviction et de discernement au sein des milieux politiques. L’interprétation qui en est faite étant, le plus souvent, dictée en fonction de préoccupations paradoxalement particulières, principalement s’il s’agit d’épisodes récents, ou relativement récents. Elle est enseignée – en principe – dans les établissements scolaires, sous l’égide du ministère de l’Education nationale. Elle est officielle, et il n’est guère recommandé pour les apprenants de tenter remettre en cause le déroulement des événements tels qu’ils ont été édictés par les pouvoirs politiques successifs, pas plus qu’il n’est conseillé de prétendre contester la biographie des personnages plus ou moins illustres, qui ont marqué de façon, pas nécessairement honorable, les siècles écoulés. Puis, il y a les petites histoires ; elles viennent agrémenter la grande. Elles sont souventefois surprenantes, cruelles, mais également savoureuses en diverses circonstances. Lorsque l’on parvient à assembler les deux chroniques, il est possible d’obtenir un récit passionnant, que les romanciers les plus imaginatifs se trouveraient bien en peine d’engendrer.

Constatons simplement que l’Histoire de France est utilisée régulièrement par de nombreux auteurs et cinéastes, afin de planter le décor ou la trame de leurs intrigues. Cela n’est certainement pas dû au fruit du hasard.

Pour la rédaction de cet ouvrage, l’auteur s’est attelé à amalgamer la chronique officielle à la légende, les événements majeurs aux anecdotes secondaires ou considérées comme telles. Il en résulte un ouvrage fort intéressant et très agréable à lire. La forme d’écriture reste celle habituellement ancrée dans les gènes de l’auteur, c’est-à-dire profondément teintée d’humour  souvent caustique, mais toujours pertinente… et impertinente !

Une façon bien agréable de revisiter, non seulement l’Histoire de France, mais également celle de pays frontaliers, tant elles sont imbriquées les unes dans les autres depuis de nombreux siècles.

%d blogueurs aiment cette page :