Archives du blog

Presque adulte. Journal de Lila, par Gabrielle Bargas

ISBN : 978-1-77076-652-5
Format : 144 pages, 5.5 x 8.5 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Le lecteur suit les aventures de Lila, du collège en classe préparatoire, à travers son journal intime à qui elle se confie fidèlement. Entre histoires de coeur et d’amitié, Lila se recherche et offre au lecteur une véritable philosophie de la vie.

« Quelles que soient les motivations qui aient pu vous pousser à ouvrir ce livre (couverture affriolante, liens avec l’auteur ou simple curiosité et j’en passe…) c’est à moi qu’il incombe à présent de vous convaincre de ne pas le refermer. La lecture est le plus souvent affaire d’inclination, voire d’obligation. En effet, il y a les livres que nous lisons par plaisir, dont notre imagination se délecte et que nous gardons pour nous. Puis il y a ceux que nous lisons car il convient que nous les lisions, car il est impensable que nous ne les ayons pas lus. Autant dire qu’en tant qu’élève de classe préparatoire littéraire, si on m’avait annoncé que je lirai les pages de roman autobiographique d’une fille de 18 ans pour conclure mon année je n’y aurai pas cru. A priori, ce livre n’entre dans aucune des deux catégories susmentionnées : je n’avais aucune obligation de le lire et il n’entre pas vraiment dans le format de mes lectures personnelles habituelles. Pour être honnête lorsque l’auteur m’a demandé de lire son livre je m’y suis mis avec enthousiasme (par égard pour elle) mais sans en attendre grand-chose, ne faisant pas, à première vue, partie du public visé. A ma grande surprise, j’ai dévoré l’œuvre en très peu de temps et sans m’ennuyer une seule seconde. »

— Jean-Baptiste Roche

À PROPOS DE L’AUTEUR :

Roman autobiographique écrit par une jeune auteure de dix-neuf ans qui poursuit actuellement des études de droit. L’écriture a depuis longtemps été sa passion; elle s’est manifestée avant tout par un plaisir de dévorer les livres et le maintien régulien d’un journal intime, qui a d’ailleurs inspiré celui de Lila.

PRIX : 18.75 $CA

Publicités

Le 1er roman de Rémy Ryan Richards: Le Journal Intime de Meridan Jane

Le Journal Intime De Meridan JaneNous vous invitons à lire le tout premier livre de Rémy Ryan Richards, intitulé : « Le Journal Intime De Meridan Jane ». Ce roman relate la vie de Meridan Jane Mersen qui – victime de nombreux coups bas à cause de sa chevelure rousse – perd tout du jour au lendemain. D’un univers aisé, elle arrive alors en plein Harlem, livrée à elle-même.

L’ouvrage exploite des thèmes comme la discrimination, le racisme, l’indifférence, la dualité. Par de nombreux paradoxes, l’entourage familial via les yeux d’une jeune femme…, qui sortit de l’adolescence, finit par grandir trop vite dans un milieu hostile : la jungle.

L’histoire débute par un style dramatique en évoluant progressivement vers le policier, ce qui ne dérange en rien la lecture. Les personnages comme Meridan Jane sont attachants, faisant preuve d’une humilité exceptionnelle face aux coups durs que la vie lui réserve. Nous donnons une mention spéciale au personnage de Larinda, qui de par son fort caractère, apporte un ton léger à l’ensemble de l’histoire.

Le point fort de ce récit qui le rend si unique, est incontestablement les nombreux clins d’oeils à la culture populaire que l’auteur a parsemé tout le long, ce qui fait questionner le lecteur sur le style d’écriture ainsi que sur l’histoire en elle-même. On y décèle même quelques anachronismes.

En conclusion : Rémy Ryan Richards révèle un premier roman réussi alternant les registres tout en ayant un regard moralisateur sur la société et offre par la même occasion, un excellent récit estival.

%d blogueurs aiment cette page :