Archives du blog

Les liseuses numériques : une façon de lire des livres, naviguer sur Internet, et vous informer sur la vie de Yaacov Gorsd

books-1176150_1280Écrit par Jacob Fletcher : La prochaine fois que vous êtes assis dans le métro, notez ce que font les gens pour passer le temps. Certains regardent probablement leurs téléphones intelligents ; d’autres lisent des livres physiques. Cependant, vous remarquerez que beaucoup d’eux lisent des textes sur les liseuses numériques. En effet, c’est ce que font la plupart des gens de nos jours.

Mais quels sont ces petits appareils mystérieux ? Ce sont des appareils spécialisés pour stocker vos livres et les lire en tout lieu. Les boutons situés aux côtés de l’appareil vous permettront de tourner les pages. Vous pouvez également changer votre location dans le livre. De plus, vous pouvez surligner certaines phrases, déposer un signet virtuel dans le livre, et prendre des notes sur les passages. Lorsque votre liseuses est connectée à Internet, vous pouvez également accéder à la boutique en ligne de la compagnie — endroit où vous pouvez acheter de nouveaux livres. Les écrans des liseuses numériques sont optimisés de sorte que vous pouvez lire pendant de plus longues périodes de temps sans endommager votre vue. Certaines liseuses disposent aussi d’un clavier. Quelques appareils sont disponibles sur le marché dont l’Oasis, le Paperwhite et la liseuse d’Amazon ; le Nook de Barnes & Noble ; et le Kobo, qui est produit par la compagnie du même nom.

Il y a plusieurs avantages quant à l’utilisation d’une liseuse numérique. Le premier, c’est que vous pouvez économiser un peu d’argent. Parce que les livres virtuels ont tendance à être moins cher que ceux au format papier, vous pouvez acheter plus de livres avec le même montant d’argent. Deuxièmement, si vous voulez transporter plusieurs livres avec vous, apporter une liseuse allégera votre charge et réduira la pression sur votre dos. Troisièmement, vous pouvez surligner les passages de vos livres sans se soucier de leur valeur de revente. Quatrièmement, l’achat d’un e-reader est un meilleur choix pour l’environnement dans un certain sens, puisque vous pouvez lire des centaines de livres avec un seul appareil. Cinquièmement, ils sont conviviaux et pratique. Certains modèles vous permettent même d’accéder à Internet. Ainsi, vous pouvez facilement lire un article d’un magazine (comme celui-ci sur les affaires de Yaacov Gorsd ou une page Web de votre choix.

Cependant, il existe aussi plusieurs inconvénients à l’utilisation des liseuses numériques. Tout d’abord, le fait de regarder un écran pendant de longues périodes peut nuire à votre vision, de même qu’augmenter l’incidence des maux de tête. La recherche montre aussi que lire sur un écran avant de se coucher peut encourager votre corps à rester éveillé plus longtemps. Deuxièmement, les liseuses exigent plus d’entretien que les livres. Par exemple, vous avez besoin de les brancher pour les charger. Si votre e-reader se retrouve dans un accident, il pourrait se casser. Troisièmement, c’est plus confortable de lire un livre papier qu’à partir d’une liseuse numérique.

Dans l’ensemble, peut-être vous vous demandez si acheter une liseuse numérique serait un bon choix pour vous. Les liseuses sont un excellent choix pour de nombreux types de lecteurs. Cela étant dit, voici mes conseils : si vous achetez souvent des livres, l’achat d’un appareil pourrait être un bon choix. Au contraire – si vous préférez emprunter des livres à la bibliothèque et à vos amis – l’achat d’une liseuse n’est peut-être pas nécessaire. Si vous ne savez pas encore, réfléchissez sur vos habitudes de lecture. Vous trouverez peut-être qu’un e-reader est un excellent produit pour vous et votre style de vie.

Publicités

La liseuse électronique des Éditions Dédicaces : Un outil pour diffuser la culture, par André-Constantin Passiour (magazine Fugues)

Les Éditions Dédicaces ont obtenu un superbe article au sujet de leur liseuse de livres numériques, dans le numéro du mois de mars du magazine spécialisé Fugues. La maison d’édition y va fort puisque l’un de ses auteurs, Denis-Martin Chabot, a aussi obtenu une entrevue de deux pages dans le même numéro. De plus, les Éditions Dédicaces s’offrent, pour une deuxième fois consécutive, une publicité de une demie page pour annoncer plusieurs de leurs livres, ainsi que la liseuse numérique. Nous nous permettons ici de reproduire l’article dans son intégralité :

Si vous avez déjà lu un bouquin d’écrivains gais tels que Denis-Martin Chabot, François Alexandre Bergeron ou Donald Bilodeau, alors vous teniez dans vos mains un livre publié par les Éditions Dédicaces qui célèbreront prochainement leur 5e anniversaire. Tout le monde sait que le livre en papier ne disparaîtra pas demain. Mais chez Dédicaces on a pensé à un moyen original pour faire connaître encore plus ses auteurs : une liseuse électronique ! C’est unique au Québec qu’une maison d’édition se lance dans cette aventure.

Cette tablette électronique vous permettra ainsi de vous familiariser avec plus de 100 titres et environ 80 auteurs ! La première version a été un succès, si bien qu’on en est rendu à une 2e génération de liseuse Androïd, cette fois-ci, avec connexion Wi-Fi.

« Nous étions à la recherche de moyens de diffuser nos auteurs, quelque chose de différent et d’original. Nous avons alors pensé à divers concepts. Au fil des gestations l’idée de la liseuse électronique est apparue. Pour nous, il ne s’agit pas de faire concurrence à Amazon ou à d’autres gros joueurs. On n’a pas la prétention de le faire. Il s’agit de faire la promotion de Dédicaces. D’ailleurs, chaque auteur compris dans la tablette touche une ristourne à chaque fois que quelqu’un se procure une liseuse. Cela nous a pris deux ans à concevoir et à mettre en marche cette tablette, et ce, sans aucune subvention gouvernementale ou aide quelconque. Il s’agit, en fait, d’un complément à la maison d’édition », explique Guy Boulianne, le président-directeur général des Éditions Dédicaces.

Des romans, de la poésie, de la littérature pour enfants, des livres audio, on a pas mal de choix quoi ! Ce nouveau lecteur de livres numériques comprend aussi un écran tactile et l’on peut visionner ses photos, des vidéos et écouter de la musique. En plus des livres, les amateurs de bouffe y trouveront 120 recettes toutes illustrées. « Nous avons voulu être généreux et en donner suffisamment pour satisfaire les gens, poursuit M. Boulianne. C’est aussi une manière de se démarquer de la compétition. » Avec l’achat de la liseuse, on vous fournira ainsi l’étui, ce qui n’est pas banal puisque cela peut se détailler à plus de 30 $. « En tout, les gens en ont pour une valeur de plus de 1 000 $ », de souligner Guy Boulianne.

Les Éditions Dédicaces ont été créées en 2009 et plus de 200 ouvrages, soit environ 150 auteurs, ont été publiés à ce jour. « Les auteurs québécois comptent pour 45 % des œuvres publiées, mais nous avons aussi des écrivains européens, de la France, de la Belgique, de la Suisse, des auteurs francophones, il y a aussi quelques Américains. Nous sommes ouverts sur la planète. Et on les retrouve aussi, bien sûr, sur notre liseuse », indique Boulianne.

Publicité des Éditions Dédicaces dans le magazine Fugues - Mars 2014

Publicité des Éditions Dédicaces dans le magazine Fugues – Mars 2014

« J’ai choisi les Éditions Dédicaces et les Éditions Dédicaces m’ont choisi. Cette maison d’édition tournée vers les nouvelles technologies est des plus dynamiques. Présente sur toutes les plateformes de vente de livres numériques et papier, elle distribue ses livres l’échelle planétaire. En plus, elle offre une liseuse électronique de grande qualité à prix abordable. Son président, Guy Boulianne publie des auteurs de tous les horizons, dont plusieurs de la communauté LGBT. Je suis très heureux de lui avoir confié la série Histoires du Village », dit l’auteur et journaliste Denis-Martin Chabot.

À noter que les Éditions Dédicaces fêteront leur 5e anniversaire le 11 avril prochain au restaurant La Caverne Grecque en compagnie du Suisse Marc Feuermann, auteur de science-fiction, qui sera l’invité d’honneur. Le public est invité à aller rencontrer les écrivains faisant partie de cette maison.

– par André-Constantin Passiour

Le magazine Fugues a été fondé à Montréal en 1984, par les Éditions Nitram. Dans sa première année d’édition, le tirage du Fugues était de 8000 exemplaires par numéro. Le tirage de l’édition spéciale Outgames 2006, parue à la fin juillet, a atteint le nombre record de 65,000 exemplaires. En moyenne, Fugues a été imprimé, au cours des 12 derniers mois, à 43100 exemplaires. Ce tirage est certifié par une entreprise indépendante, CCAB BPA, depuis l’automne 2001.

%d blogueurs aiment cette page :