Archives du blog

Landmark Montréal : Qu’est-ce que c’est le Landmark Forum ?

Le Landmark Forum est une organisation dévouée à l’auto-évaluation et à l’amélioration de notre niveau de contentement par rapport à notre identité. La compagnie existe depuis 1991 et utilise comme base le travail de Werner Eckhard, chargé de cours à Harvard. Leur méthode est considérée comme une sorte d’« arme secrète » chez les chefs d’entreprises et les réalisateurs de Hollywood; elle a déjà permis à des milliers de participants de faire des progrès personnels. Grâce à leur pouvoir transformateur, les séminaires de Landmark sont devenus très populaires au Canada, surtout parmi les francophones montréalais.

Les techniques du Landmark Forum sont uniques parce qu’ils sont conçues pour mener à des « débouchages ». Ce terme désigne des moments où la franchise avec soi-même atteint son apogée, et ces moments peuvent être rares.

Landmark emprunte plusieurs éléments de l’éducation traditionnelle. Chaque cours est dirigé par un instructeur. Cependant, la méthode de Landmark se déroule essentiellement sous le format d’une conversation – mais ce n’est pas une conversation de tous les jours. La prise de notes pendant le cours est donc déconseillée; dans chaque interaction, les objectifs sont la lucidité et la conscience claire de nos pensées et nos actions.

Landmark n’est pas une religion, et ce n’est pas une organisation de développement personnel au sens conventionnel. La compagnie offre essentiellement un milieu propice aux discussions philosophiques avancées, et des instructeurs qui savent guider la conversation pour mener à une meilleure connaissance de soi-même.

La quête identitaire

Quelles sont les décisions que vous avez prises pour devenir la personne que vous êtes aujourd’hui ? Landmark entame le dialogue sur les idées préconçues que nous avons sur nous-mêmes. Depuis l’enfance, nous accumulons des préjugés et des clichés pour définir notre identité – par exemple, « je suis du genre fort et silencieux » ou « je suis plus religieux que spirituel ». Ces clichés finissent par s’enraciner, et mènent à une diminution de notre potentiel. Cette manière de se définir n’est pas toujours négative, mais elle a souvent l’effet de limiter nos options pour le futur. Dans le cours, ces croyances personnelles sont discutées, ainsi que la façon de les transformer pour qu’ils deviennent avantageux.

La réalité

Les philosophes ont toujours questionné la nature de la réalité. Selon une interprétation moderne, le « moi » subjectif est séparé de la réalité objective. Les recherches dans les domaines scientifiques comme la physique ont tendance à soutenir cette thèse. Cependant, il existe quand même un cadre scientifique qui permet de s’interroger sur cette idée – jusqu’à quel point avons-nous de l’influence sur notre propre réalité ? Nos perceptions agissent-elles sur la réalité ? Comment faire pour maximaliser notre influence sur cette réalité ?

La possibilité

Pour un grand nombre de personnes, la notion de ce qui est possible est une source importante d’anxiété. Quand on est jeune, on se pose souvent la question : « Quelles sont mes capacités ? » Avec le temps, nous formons des habitudes par rapport à notre vie professionnelle et familiale, et le besoin de se dépasser est remis à l’arrière-plan. Nous devenons complaisants et satisfaits des tâches banales de la vie quotidienne. Cependant, il faut constamment se poser la question, « Qu’est-ce que je fais pour me surpasser ? » pour avoir une bonne santé psychologique.  Le Landmark Forum offre un endroit pour entreprendre un dialogue ouvert et réfléchi à ce sujet.

La langue

La langue écrite et orale n’a jamais été aussi puissante. Notre façon d’utiliser les mots a un effet marqué sur notre identité et notre évaluation de notre pouvoir de changer le monde. Les cours de Landmark explorent des manières pour employer notre langue avec efficacité. Selon Landmark, pas un seul mot ne devrait être gaspillé.

Les cours de Landmark traitent toujours de ces quatre sujets, mais ce ne sont pas les seuls domaines discutés. Leur programme est conçu comme une conversation intime en groupe sur ce que chaque participant attend véritablement de la vie.

Tous les participants éprouvent une amélioration en matière d’honnêteté personnelle – ils font tous l’expérience d’un moment d’« éclatement ». Comme des grains de maïs soufflé, les participants « n`éclatent » pas tous en même temps – ils font leurs « percées » personnelles un à la fois, quand ils sont prêts. Le but de Landmark est d’utiliser des mots qui affectent le plus grand nombre de personnes pour pouvoir les guider vers ce moment de « déblocage ».

Afin de réaliser ce but, Landmark offre des cours dans sept langues, incluant le français. Des sessions de fin de semaine de trois jours sont offertes à Montréal et partout au Canada. La compagnie offre des cours pour les individus et pour les besoins de formation des entreprises. Si le développement personnel et l’amélioration de votre clarté d’esprit vous intéressent, vous pouvez trouver plus d’information ou réserver votre place sur le site internet du Landmark Forum.

Les Éditions Dédicaces ont participé pour une troisième fois au salon indépendant Expozine, les 15 et 16 novembre derniers à Montréal

Les Éditions Dédicaces ont participé pour une troisième fois à l’Expozine, le salon annuel des fanzines, bandes dessinées et petits éditeurs, qui s’est tenu les 15 et 16 novembre derniers, à Montréal.

Plusieurs auteurs de notre maison d’édition ont présenté leurs livres lors de cet événement littéraire exceptionnel, dont : Marie Laure de Shazer (L’Odyssée Intérieure de Pénélope), Dimitri Chiabaut (L’Épée d’Alknohr), Jean-Pierre Makosso (Human Works), Caroline Côté (Les chroniques de Karîse Dondelle, T.1 – Au secours!), Jean-Louis Riguet (Aristide, la butte meurtrie – Vauquois 1914-1918), Bernadette Cornette (Le Loup des stups), Colline Hoarau (L’adieu à Lila), Pierre Etienne (Une année ordinaire), Juliette Mouquet (Fracas identitaires), Jean-François Capelle (Randonnées avec Atropos), Roger Gratton (La 43e prophétie. Les prophéties ancestrales), Georges Botet Pradeilles (Pourquoi encore la psychanalyse), Paul-Gabriel Dulac (Roméo et Juliette sur le piton érotique, turlure) et Francine Minville (Platon le Suricate). Il est à noter que Juliette Mouquet et Jean-François Capelle ont fait le déplacement à partir de la France pour rencontrer le public québécois.

Plusieurs ouvrages des Editions Dedicaces LLC (Delaware, États-Unis) ont aussi été présentés au public, dont les livres de : Andreas F. Von Recum (Motorcycle Dreams), Carlos Rubio (Forgotten Objects), Carol Margaret Tetlow (Out of Practice), Edward J. George (Secrets of Craps and Other Casino Games), Eugene Landon Hobgood (Country Roads), Gerald W. Grantham (Redemption for a lonely man), Justin Wilson (The Boy in the Skull Mask), Harry Swiers (Tall Storeys) et Aleksandar Krzavac (Media Guy. God Blesses Media, but not Media Professionals).

Il va sans dire que l’évévement fut encore une fois un succès ! La salle étais véritablement comble (plus de 15,000 visiteurs étaient attendus à l’Expozine) et les auteurs présents ont tous été très satisfaits de l’événement. Plusieurs titres ont été vendus, dont : « Platon le Suricate », « Aristide, la butte meurtie », « Fracas identitaires », « L’Odyssée Intérieure de Pénélope », « La 43e prophétie », « Au gré de ma plume » et « Rêve mortel ». Nous vous invitons à regarder ce beau reportage de 28 minutes…

Expozine, un événement culturel fort où l’on peut établir un contact facile et bienveillant avec le public. L’ambiance était très chaleureuse dans l’exposition et sur le Stand! Merci à Guy et à sa femme pour le superbe accueil et l’organisation. Je suis heureuse de mon déplacement depuis la France.

– Juliette Mouquet (France)

J’ai beaucoup aimé le professionnalisme. Encore merci d’avoir fait partager cette vidéo. Certains éditeurs vont dans les salons et on se demande comment notre livre y est exposé. J’apprécie que vous fassiez un travail que vous aimez surtout avec la concurrence accrue, c’est ce que les auteurs devraient comprendre avec la mondialisation…

– Marie Laure de Shazer (États-Unis)

The expozine looks to have been a huge success. Well done and thank you to everyone for their hard work. I hope you have all warmed up-it looked quite cold there!

– Margaret Tetlow (Angleterre)

La force majeure de Expozine réside dans le fait que les œuvres qui y sont présentées sont pour la plupart nouvelles, exclusives et rares. Cette célébration culturelle indépendante réunit plus de 270 créateurs de livres, fanzines, bandes dessinées et autres créations imprimées, et ce, pour une des plus grandes foires artistiques de Montréal. Depuis 2002, Expozine s’est développée de manière exponentielle, à travers ses milliers de visiteurs, devenant ainsi une figure de proue dans son domaine. Les exposants proviennent de partout au Québec, Canada, des États-Unis et de l’Europe pour venir présenter leurs créations.

%d blogueurs aiment cette page :